Pour la première fois au Canada les chiffres du cannabis légal dépasse l’illégal

Au troisième trimestre de 2020, la valeur légale des ventes de cannabis au Canada a croisé la valeur des ventes de cannabis sur le marché noir, selon les données publiées par le Bureau central des statistiques

D’après le Bureau des statistiques Canadien, pour la première fois depuis l’approbation des lois légiférant le cannabis et l’ouverture des magasins légaux en 2018, les ventes de cannabis à des fins récréatives, chez les adultes canadiens, ont dépassé le volume du commerce illégal de cannabis dans les estimations du troisième trimestre 2020.

Pour les autorités, il s’agit bien sûr d’une tendance qui est un succès, mais les experts soulignent qu’il y a plusieurs autres étapes à franchir, comme l’actualisation du niveau de la taxe ou l’assouplissement des lois sur la publicité dans l’espace public, afin de mettre l’industrie juridique sur un terrain stable.

Vente Legal Canada

La baisse des prix légaux du cannabis, ainsi qu’une gamme de produits plus large, plus cohérente et diversifiée permettant une continuité thérapeutique, et bien sûr une augmentation du nombre de magasins, ont tous contribué au succès du marché légal.

Selon les données , les ventes de produits du cannabis sur le marché des loisirs (à l’exclusion du cannabis «médical») au troisième trimestre de 2020 se sont élevées à 824 millions de dollars canadiens (644 millions de dollars américains), par rapport à la valeur des ventes illégales estimée, bien entendu , à environ 754 millions de dollars à l’époque.

Georges Smitherman, Président du Conseil canadien du cannabis composé des plus grandes entreprises du cannabis, a déclaré dans une interview au MjBizdaily que les chiffres sont encourageants et il y a plus de place pour la croissance.  » Cela illustre le succès de l’un des objectifs de la régulation du marché, à savoir, transférer les ventes de cannabis illégales vers un cadre légal et supervisé. « 

https://mjbizdaily.com/legal-recreational-cannabis-sales-in-canada-outstrip-illicit-spending-for-first-time/

Au troisième trimestre de 2018, dernier trimestre complet sans marché légal, les ventes illégales se sont élevées à environ 1,3 milliard de dollars canadiens et ont chuté à environ 770 millions de dollars, soit une baisse de 40%. Les données montrent que la consommation de cannabis chez les adolescents a connu une forte baisse de près de 50% de la consommation.

Smitherman a ajouté qu’une croissance constante du marché a été obtenue dans un environnement où l’accès aux magasins légitimes doit encore être amélioré et où tous les consommateurs ne se trouvent pas dans des zones où il y a toujours des magasins disponibles.

Il a attribué une partie du succès de l’industrie légale à la récente baisse des prix, qui se rapproche des prix du marché noir qui n’est bien sûr pas taxé, mais a averti que «la baisse des prix a été entièrement absorbée par les producteurs, et ils sont ceux qui absorbent la baisse des bénéfices ».

Smitherman a en outre noté que le gouvernement devrait réexaminer comment calculer correctement la taxe d’accise fédérale sur le marché, afin de réduire davantage l’achat de cannabis sur le marché noir et d’augmenter l’achat de cannabis légal, bien sûr en abaissant les prix et en ouvrant plus de magasins.

Share

This post was originally published on this site